Midi Libre : malgré des embauches, le SNJ critique la méthode

Le SNJ Midi Libre  regrette, dans un communiqué diffusé le 9 janvier, que seules 5 des 7 embauches promises par la direction du journal l’an dernier soient effectives à ce jour.

« Cinq embauches sont effectives à ce jour. Mais il ne s’agit en aucune façon de postes en plus pour la rédaction où la réduction des effectifs se poursuit », précise le syndicat.

Les deux postes de journalistes restant à pourvoir, et dont le Club se fait le relais dans sa rubrique « Offres d’emploi », sont localisés à Alès et Saint-Jean-de-Védas.

Dans son communiqué, le syndicat regrette que ces postes n’aient pas échu à des CDD présents dans l’entreprise depuis de nombreuses années.

Interrogée par le Club, la direction de Midi Libre « ne souhaite pas répondre. »