Unesco : la ville de Nîmes renouvelle sa candidature pour 2021

  La vie de la com

Lors de la session 2018 à Manama, le Comité du Patrimoine mondial de l’Unesco a choisi de différer l’inscription de Nîmes. Malgré sa déception, la Ville a pris acte de cette décision et, forte du large soutien du Ministère de la Culture et des Nîmois, a déclaré vouloir poursuivre le travail de 12 ans d’effort en présentant une nouvelle candidature. 

Dans ce sens, en septembre 2018, l’Etat français et les services de la Ville ont rencontré à Paris l’Icomos international (Conseil international des monuments et des sites) pour analyser les conclusions du Comité du Patrimoine mondial et étudier les contours d’une nouvelle candidature.
L’Icomos a précisé que la Valeur Universelle Exceptionnelle de Nîmes (pourtant validée par le Comité des Biens Français du Patrimoine Mondial – qui comprend des experts de l’Icomos) n’était pas totalement démontrée et qu’elle n’amenait rien de plus que les autres « villes romaines » avec leur ensemble monumental (par exemple Arles) déjà bien représentées sur la liste du Patrimoine Mondial.

L’Icomos a néanmoins mis l’accent sur le potentiel exceptionnel du monument romain – unique au monde – qu’est la Maison Carrée de Nîmes.
C’est pourquoi, la Ville a sollicité la conduite d’une expertise sur ce thème pour une nouvelle candidature avec une nouvelle Déclaration de Valeur Universelle Exceptionnelle à partir du potentiel représenté par ce monument bimillénaire.

Les prochaines étapes de la candidature

– Retour de l’expertise ICOMOS
– Constitution du dossier de candidature
2020
– Janvier : Dépôt officiel du dossier de candidature
– Septembre : Mission d’expertise ICOMOS à Nîmes
2021. Objectif : présentation par l’Etat français au Comité du Patrimoine mondial lors de sa 45e session annuelle

 

Bâtiment Culturel – Maison Carrée

Autres articles...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher