TV : ViàGroupe demande son placement en redressement judiciaire

  La vie des médias

ViàGroupe, dont le siège se trouve à Gallargues-le-Montueux, a été déclarée en cessation de paiement fin janvier et demande son placement en redressement judiciaire. Le groupe composé de 5 fréquences télévisions dont 4 en Occitanie (Montpellier, Nîmes, Perpignan, et Toulouse) emploie environ 60 salariés dont 4 journalistes à Nîmes.

Cet hiver ViàGroupe a annoncé qu’il ne s’allierait pas au groupe Altice (BFM TV) suite à une décision unilatérale du groupe parisien qui avait justifié sa volte-face par “un certain nombre d’incohérences et un niveau de dette substantiellement plus important qu’au début des discussions.” Une justification récusée par la direction de ViàGroupe… Depuis mercredi, Altice a en parallèle annoncé l’acquisition d’Azur TV (Nice).

Cité par La Lettre M, Olivier Roirand, représentant du CSE et rédacteur en chef adjoint, affirme que des discussions sont en cours avec le groupe La Dépêche en vue d’une éventuelle reprise des fréquences et l’emploi

Récemment...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher