Parler en public, même plus peur !

Retour sur une journée consacrée à la prise de parole, vécue par un petit groupe de participants enthousiastes et motivés.

Parce que « les yeux et les oreilles des autres sont précieux pour voir et écouter nos défauts et donc pour essayer de les gommer», plusieurs exercices de présentation en mode impro ont permis d’alterner théorie et pratique. Grâce à Bernard Puchol et sa caméra bienveillante, chacun a pu visionner sa prestation et – « même si on n’aime pas trop se voir à l’écran » – prendre conscience de ses points forts et des axes à travailler.

Le principal média sur scène étant l’orateur, et compte tenu que l’attitude et la voix ont plus d’impact que les mots, les orateurs du jour ont expérimenté ou perfectionné leur ancrage, leur gestuelle ainsi que le rythme ou la modulation de leur voix. Sans négliger « silenceS et respirationS ». Il a également été beaucoup question de la gestion du stress, qui – heureusement ! – est plus ressenti par la personne qui présente que par l’auditoire.

Il est tout aussi indispensable de préparer le contenu de sa présentation avec pour objectif d’être convaincant et mémorisé : objectif, structure, message clé, storytelling, exemple, anecdote… Conjugués à une mise en scène efficace, on peut conquérir son public.

Laisser un commentaire