Nîmes : une journaliste russe conteste son expulsion

  La vie des médias

Nadezhad Petrova, journaliste indépendante russe opposante assumée du président Poutine et exilée en France avec son époux, a comparu jeudi 4 juillet devant un juge de la liberté et de la détention du tribunal de Nîmes, rapporte Midi Libre. Le couple souhaite rester dans l’Hexagone, où il a demandé asile, et conteste son expulsion vers la République tchèque, où l’époux de la journaliste avait initialement fait une demande de visa. “Ce couple est terrorisé. Les envoyer en Tchéquie, c’est les condamner. Laissons la France examiner leur demande d’asile”, a, selon les propos rapportés par Midi Libre,  plaidé leur avocate qui a fait appel de la décision de justice. A l’origine, la Russie, qui considère la journaliste comme une “terroriste” avait émis un mandat Interpol à l’encontre de la journaliste. La justice française ne donnera pas suite à cette demande.

L’article complet à retrouver dans l’édition Midi Libre Nîmes du 5 juillet 2019

Récemment...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher