Nîmes: un « marathon » créatif et participatif pour transformer le Muséum

  La vie de la com
Durant 3 jours et 2 nuits intenses, 28 professionnels, transforment le Muséum en laboratoire de création. A l’issue de ce marathon collaboratif, ils proposent des prototypes de médiation modernes pour dynamiser la présentation du Muséum. Le public est invité à venir tester quatre nouveaux dispositifs au sein des collections, dimanche 12 novembre à partir de 15h30. 
Au Muséum d’Histoire naturelle de Nîmes 
Cet événement investit simultanément quatorze lieux dans huit pays différents. Nîmes a été sélectionnée pour faire partie des quatre Muséomix qui se dérouleront en France. Adopté au Conseil Municipal du 30 septembre à l’unanimité, l’événement est accueilli avec grand enthousiasme par les équipes du Muséum.
28 muséomixeurs pour créer
Ils sont développeurs, concepteurs web, graphistes, designers, médiateurs, informaticiens … tous acteurs du milieu de la culture.  Ils viennent de Paris, de Belgique, de Taiwan, de Nîmes… et se sont donnés rendez-vous pour allier leurs forces, leurs connaissances et leur créativité autour d’un projet collaboratif nîmois.
Ils vont « s’enfermer » et travailler pendant 48 heures non-stop pour imaginer et créer des dispositifs numériques de médiation muséographique (legos, écrans tactiles, fraiseuse, robot, crais, imprimante 3D…).
La manifestation s’affirme aujourd’hui comme le premier « makeathon » culturel international.

RDV avec le public

Dimanche 12 novembre à 15h30, le public pourra venir découvrir, en exclusivité, les prototypes fabriqués par les muséomixeurs. Accompagné des médiateurs du musée, il pourra, tester les dispositifs au sein des collections.
4 terrains de jeux au Muséum
Les équipes vont se répartir dans plusieurs espaces du Muséum et travailler sur différentes thématiques :
– La salle d’ethnologie présente plus de 1000 objets issus de l’Océanie et de l’Afrique et rapportés par des nîmois qui travaillaient outre-mer. La présentation n’a pas changé depuis les années 30 et reprend les modes d’exposition du Musée Trocadéro. 
– La salle de zoologie est elle aussi conservée dans son ancienne présentation mais revue il y a cinq ans en fonction des nouvelles classifications génétiques du vivant. L’enjeu est d’y ajouter des contenus d’information sur chaque espèce.
– Le jardin du Muséum : trait d’union entre la ville et le muséum, il s’agit d’y favoriser des éléments d’appel pour inviter le public à y pénétrer et revoir sa fonction muséale et paysagère.
– Les espaces vierges au 1er étage du Muséum vont faire l’objet d’une réflexion et de propositions : comment intéresser les adolescents, les tout-petits…
RDV Presse
Un point presse est organisé dimanche 12 novembre à 15h00 au Muséum. Les muséomixeurs pourront présenter en avant première leurs résultats.
Muséum d’Histoire naturelle de Nîmes – 13 boulevard Amiral Courbet à Nîmes
Classé 6e muséum de France pour la richesse et la diversité de ses collections. 1er muséum du Languedoc. Au total, ses collections comptent près de 330 000 pièces. Il accueille 40 000 visiteurs par an, dont 7000 scolaires reçus dans les ateliers pédagogiques. 
Récemment...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher