Journaliste : une population plus féminine et rajeunie

  La vie des médias

femme

Plus de femmes, mais aussi plus de jeunes… Voilà quelques enseignements des derniers chiffres édités par la Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels (CCIJP), dans un communiqué adressé le 8 février.
En 2018, les premières demandes (1788) progressent de 6%, une tendance à la hausse qui se confirme, elles avaient déjà augmenté de 10% de 2016 à 2017. Il y a donc de plus en plus d’entrants dans la profession”, explique Bénédicte Wautelet, présidente de la CCIJP.
Un chiffre qui masque une autre réalité : le nombre de cartes de presse pour les journalistes actifs attribuées en 2018 est en légère baisse (-0,44%) avec 34 890 cartes, par rapport à 2017 (35 047). En outre, le nombre de journalistes pigistes ou en CDD augmente. Ils étaient 7 833 en 2018 contre 7 745, un an plus tôt.
Selon la CCIJP, l’ex-Languedoc-Roussillon compte 531 journalistes actifs dont 147 pigistes ou CDD et 56 demandeurs d’emplois (qui peuvent conserver leur carte pendant 2 ans en cas d’inactivité).

Guillaume Mollaret

Récemment...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher