Grève à la rédaction de Midi Libre

  La vie des médias

De nombreux journalistes des rédactions de Midi Libre sont en grève mercredi 29 mai de 9 heures à 11 heures. Ils protestent notamment contre des “mutations contraintes” et des suppressions de poste prévues suite à des non-remplacement. Selon le SNJ, “Bernard Maffre, PDG, a indiqué, par mail, qu’il annulait le rendez-vous avec une délégation du SNJ prévu” mardi. “Cette stratégie de la porte fermée est le reflet du mépris porté à ce mouvement d’indignation apparu la semaine dernière”, poursuit le syndicat. Un élu du personnel précise que 15 départs de secrétaires et journalistes sont prévus cette année. “Notre action est responsable. Nous connaissons la situation économique de la presse, c’est pourquoi il y aura bien un journal en kiosque demain. Cependant, nous ne pouvons pas admettre de ne pas être reçus par notre direction alors qu’il y a un important malaise”, poursuit cet élu.

Mise à jour :

Interrogé, Olivier Biscaye, directeur des rédactions de Midi Libre, réagit : “Un plan de mutation sera mis en place en 2019. Il répond à une nécessité de redéployer nos forces. L’évolution de notre fonctionnement passe par la mobilité. Une vingtaine sont prévues. 4 à 6 posent problème. Je n’ai pas aujourd’hui la possibilité d’embaucher. Il faut donc organiser cette mobilité. Or, il y a peu de candidat pour l’Aveyron et la Lozère où nous souhaitons conserver nos agences. Nous avons un plan Conquête 2020 qui a pour but de relancer la machine, cela passe par ce genre de décisions. C’est la vie d’une entreprise et j’essaye d’y répondre par l’écoute et en répondant présent sur le terrain.”

Récemment...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher