Des journalistes face aux vachettes pour la 3e Capéa de la Presse

  La vie des médias

Les journalistes gardois, sur invitation de leur confrère du Réveil du Midi, Jean-Pierre Michel, par ailleurs membre du Club, ont été invités à toréer deux vachettes dans les arènes éphémères du Bosquet en marge de la Feria des Vendanges pour une Une Capéa de la presse

Aucun animal, ni aucun journaliste n’a été blessé !

Pour Objectif Gard Anthony Maurin (Maurinito) et Corentin Corger (Corogero) ; Stéphane Guin (El Biterriero) pour Midi Libre ; Patrick Mallet (El Camarguero) pour Vià Occitanie et Guillaume Mollaret (El Presidente) pour Le Figaro ont défié le bétail sous l’oeil amusé de leurs confrères affairés autour de l’apéritif offert par Ricard…

Merci à La Ville de Nîmes qui a permis aux journalistes, pour la troisième année consécutive, l’organisation de cette Capéa corpo.

Corentin Corger (Objectif Gard), symbole même du courage et de la bravoure.

Assis, Hervé Sallafranque (France Bleu) et Frédéric Delon (Gazette de Nîmes) sont plus attentifs dès lors qu’ils n’ont plus soif.

Jean-Pierre Michel (Réveil du Midi), à gauche (évidemment), est l’artisan de cette Capéa avec le concours des Practicos Hervé Galtier et Frédéric Pastor (Ville de Nîmes) ainsi que de Ricard (au milieu au 2e rang)

El Présidente rend hommage à Adamo : “Laisse mes mains sur tes hanches.”

Mathieu Lagouanère (Midi Libre) s’était courageusement déguisé en muleta. Un rôle auquel il a finalement renoncé.

Eric Félix, au premier plan, et Pierre Trouillet (France 3), casquette grise, prennent des forces.

Jean-Pierre Michel, Frédéric Pastor et Anthony Maurin respectent parfaitement les gestes barrière.

Récemment...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher