#Confinement Comment bosse… Lydia Bouziane

  La vie de la com

Neuf jours que le confinement a été décrété. Une semaine de chômage partiel pour les uns et de continuité d’activité pour d’autres.

Un jour, un membre, un témoignage. Aujourd’hui Lydia Bouziane, formatrice et experte en communication (A2 Perspectives).

Comment travailles-tu aujourd’hui sachant que tu ne peux animer de réunions présentielles ?

Je me lève tôt pour avoir du temps à moi car j’ai deux ados. On se donne du temps pour nous trois et pour soi seule. C’est Durant ce temps pris pour moi que je travaille. En terme professionnel, je gère surtout mes papiers administratifs, comme, par exemple, mon bilan financier. Par ailleurs, je viens d’apprendre que je pouvais reprendre mes activité de formation à distance. Je vais m’y pencher très vite !

N’est-ce pas trop frustrant d’être en sous activité professionnelle ?

Le plus frustrant c’est de ne pas voir les gens en vrai ! En même temps, je n’aimerais pas travailler à l’hôpital aujourd’hui… A nous d’être créatifs . J’ai la chance de pouvoir m’organiser comme je le souhaite, et de pouvoir prendre sur moi, même si psychologiquement, ce confinement demande beaucoup de patience.

Penses-tu déjà la reprise ?

Bien sûr ! Car il faudra trouver des solutions de combat. Il faudra de l’entraide.

Récemment...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher