#Confinement : comment bosse… Josée-Claire Carrara-Cagni, de la communication de la Ville d’Uzès ?

  La vie de la com

Aujourd’hui, le Club prend des nouvelles de la responsable de la communication de la mairie d’Uzès. En cette période confinée, Josée-Claire Carrara-Cagni a dû repenser toute son organisation.

Comment ça se passe pour toi en ce moment ?

Nous avons été mis en télétravail dès le 17 mars, la mairie nous a demandé de travailler confinés. J’ai dû me réorganiser, et travailler pour coller aux différents objectifs, notamment dans la gestion de crise, car nous avons une cellule de crise en mairie, en étant disponible pour bien informer la population. Je me suis organisée pour planifier le travail, que ce soit le site internet de la Ville sur lequel il a fallu finir les derniers ajustements, intégrer certains contenus, ou qu’il s’agisse de répondre aux journalistes. C’est un peu comme si j’étais au bureau, tout en mettant en place une organisation familiale, et ce n’est pas évident !

Tu restes confinée en télétravail, ou t’arrives-t-il d’aller à ton bureau ?

Tout en respectant les règles et les gestes barrières, j’ai commencé à retourner au bureau, vendredi dernier et mercredi, car il faut aussi préparer l’après, le déconfinement. Sinon, j’ai aussi fait attention à aménager des plages pour pouvoir m’aérer, avec une heure de marche par jour pour être efficace.

As-tu l’impression de travailler plus ou moins en ce moment ?

C’est une autre façon de travailler. Je travaille beaucoup, mais d’une autre façon. Même si nous travaillons en équipe, des élus à chaque personne responsable d’une partie d’une mission, il manque l’interaction avec les collègues, je suis pas mal devant mon écran. J’ai le sentiment de travailler intensément, tout en faisant attention à maintenir un équilibre pour être efficace, il faut bien doser. J’essaie de m’adapter. À situation anormale, organisation différente.

Récemment...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher