Bagnols présente une exposition monographique de José-Xavier Polet

  La vie de la com

A Bagnols, le Centre d’art rhodanien Saint-Maur présente une exposition monographique de José-Xavier Polet. Tout le long de la vingtaine des pièces récentes  exposées, le plasticien belge et gardois d’adoption revient sur ses thèmes de prédilection. Bruno Robert, agent d’artistes et gardois lui aussi, nous présente ce travail qu’il défend dans toute l’Europe. A voir du mardi 13 mars au jeudi 5 avril.

“L’exposition est placée sous le motif de l’Esprit des Villes. En fait, une interprétation très libre des transferts entre ville et campagne qui fait disparaître la différence énorme entre ces 2 univers. En Europe du moins. Le clivage tend à s’estomper lui aussi. La télévision et le portable –ensuite-  sont passés par là. Mais tout cela, c’était encore le temps de la communication unidirectionnelle,  ou horizontale de particulier à particulier. A présent internet est roi. Et la communication est multiforme. De groupe à groupe. Du bas vers le haut, bref dense et riche. On peut fuir la ville et la pollution, et ne pas perdre contact avec le ou les marchés. Les artistes et l’art sont accessibles et inaccessibles comme jamais ils ne l’ont été. De nouveaux filtres s’installent en matière d’art où les prescripteurs, curateurs, critiques et collectionneurs font école. Et font la loi tout autant. A côté de ce tourbillon lucratif, les tâcherons de l’art sont légions, aussi bien à la ville qu’à la campagne.
Cependant, l’artiste n’est plus obligé de vivre dans ces mégapoles devenues tour à tour les centres de production à la mode. New-York, Londres, Berlin et puis, Bruxelles, la petite dernière. Les villes déconnectées des acheteurs qui sont suisses et allemands pour la majorité et qui se nourrissent des foires, d’internet et de la parole des prescripteurs autant que de leur impulsion individuelle. La ville devient assez clairement la place des marginaux, fugitifs et autres atypiques. La campagne, devient elle  para urbaine ou quasi urbaine, terre d’accueil et de vie pour les artistes… L’esprit des villes, de la civilisation proprement urbaine tend à disparaître autant que les civilités et l’urbanité de l’homme. Bien avisé qui pourra prédire la suite.”

Le centre d’art rhodanien Saint-Maur

Le centre d’art rhodanien Saint-Maur est une salle d’exposition qui offre aux artistes et aux associations un espace situé centre-ville, rue Fernand-Crémieux. L’entrée remarquable dotée de colonnes torsadées du XVIIe siècle témoigne du riche passé de ce bâtiment. Construit au XIIe siècle, il fut d’abord chapelle et couvent appartenant à l’ordre des Bernardines. Il accueillit ensuite un pensionnat de jeunes filles au XIXe siècle. L’armée y séjourna pendant la première guerre mondiale puis ce fut l’école primaire du centre jusqu’en 1989.Aujourd’hui le centre d’art rhodanien Saint-Maur est un espace culturel à ne pas manquer.

Pratique:

  • L’esprit des villes: exposition de travaux abstraits du plasticien José-Xavier Polet du mardi 13 mars au jeudi 5 avril 2018
  • Ouvert : du mardi au samedi – de 10 à 12h et 14 à 18h sauf dimanche et jour férié
  • Vernissage : jeudi  22 mars à 19h
  • Centre d’art rhodanien Saint-Maur, Rue Fernand-Crémieux, 30200 Bagnols sur Cèze
  • Téléphone: 04 66 50 50 54
  • Pour tous renseignements vous pouvez contacter le service culturel au 04 66 50 50 54 ou par mail ; culture@bagnolssurceze.fr

Voir la vidéo en cliquant sur l’image

 

Autres articles...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher