49 tués, 389 détenus et 57 otages journalistes en 2019, selon RSF

  La vie des médias

Et surtout la santé, comme on dit…

Dans son dernier rapport, l’ONG Reporters Sans Frontières écrit que “49 journalistes ont été tués, 389 sont actuellement en détention et 57 sont otages. Même si le journalisme demeure un métier dangereux, le nombre de tués n’a jamais été aussi bas depuis 16 ans.”

Entre autres observations, RSF note “qu’il y a désormais proportionnellement plus de morts dans les pays en paix (59%) que dans les zones de conflit et une hausse de 2% du nombre de journalistes assassinés ou sciemment visés.”

Dans sa rubrique Mèfi publiée dans le dernier numéro de La Gazette de Nîmes (encore en kiosque), le journaliste François Wiart (membre du Club), rappelle avec à propos que “récemment à Nîmes, un collègue de Midi Libre s’est fait pousser à coups de lampe torche par un policier” dans le contexte d’une rixe entre supporters de football. Il précise également que “La France n’est ni la Chine ni l’Algérie.” et que l’on peut encore écrire ce que l’on veut sans “se retourner de trouille dans la rue.”

Lire la totalité du rapport :

 https://rsf.org/sites/default/files/rsf_2019_fr-3.pdf

Récemment...
Nous contacter

Saisir un texte et appuyer sur Entrée pour rechercher