La charte de l’UCP2F

L’UCP2F est une Union d’associations (clubs presse et associations de journalistes), un réseau essentiellement tourné vers la défense de la profession de journalistes d’expérience entre membres, prise de position sur des questions professionnelles (fiscalité, déontologie, questions politiques…), défense de la profession, Observatoire de la presse en région.
L’Union organise un congrès annuel qui se déroule chaque année chez un club membre différent.
L’Union réunit les délégués cinq fois par an. Les membres de l’Union, clubs et associations de journalistes, sont dorénavant considérés comme délégués auprès de RSF et Profession Pigiste (chaque membre désigne un responsable de la délégation).
L’UCP2F assure une représentation dans les principaux événements professionnels (Assises du Journalisme, Scoop, 48h de la Pige, OIM…).

L’Union en chiffres : 26 clubs de la presse, 4 associations de journalistes membres, 4 500 professionnels.

L’UCP2F n’entend pas se substituer aux syndicats professionnels, refuse toute ingérence dans la vie des clubs presse et associations de journalistes ou intervention dans les rédactions.

Les dossiers UCP2F

• Observatoire de la Presse en région : l’UCP2F contribue à des études dispatchées sur l’ensemble des membres. Le réseau permet d’avoir en temps réel un retour d’information sur l’évolution des conditions d’exercice de la profession. Un rôle majeur qui permet aussi de soutenir la déontologie.
• Bourse Jeune Reporter : cette bourse de 3 500 E est destinée à soutenir un projet de reportage ayant trait à la francophonie.
• Concours photo Clic : un concours photo sur un thème ouvert à deux catégories : photographes professionnels / amateurs. Ce concours est doté par les partenaires. La remise des prix se déroule durant le congrès de l’Union.

Missions de l’UCP2F

a) Regrouper les Clubs de la presse et Associations de journalistes de France et francophones.
b) Collecter et diffuser à tous les niveaux (national et international) toutes les informations ayant trait aux Associations et Clubs de la Presse, prioritairement
membres. Identifier et diffuser les bonnes pratiques.
c) Coordonner ou relayer au même niveau les actions de tous genres répondant à l’objet des Clubs de la Presse et Associations de Journalistes. Appuyer les initiatives des journalistes, favoriser les rencontres, assurer l’indépendance.
d) Favoriser, inciter ou contribuer à la création de nouveaux Clubs de la Presse ou Associations de Journalistes.
e) Promouvoir ses membres et la profession de journaliste.
f) Entretenir des relations avec les organisations professionnelles à l’étranger.
g) Entretenir des relations et une concertation avec l’ensemble des organisations professionnelles de l’information et de la communication.
h) Accueillir des organisations étrangères, francophones ou non, répondant aux critères de l’Union au titre d’observateurs ou de membres.
i) Accueillir toute structure n’ayant pas qualité de club presse ou d’association de journalistes au titre de «membres associés» avec voix consultative.
j) Intervenir dans les domaines touchant à la profession en général et aux atteintes à la liberté de la presse sous toutes ses formes.
k) Organiser toute animation ou opération cohérente avec ses objectifs.

• Fonds pour le Journalisme d’Investigation en Région : ce fonds se développe dans le Gard où il a été initié, il est piloté par un comité professionnel constitué de rédacteurs en chef ou de représentants des pigistes.
• Congrès : chaque année un congrès réunit des délégations des membres autour de thèmes professionnels.
• Le partage d’informations et de ressources entre les membres a permis de constituer des déclinaisons locales de nombreuses opérations (soutien des opérations des membres qu’il s’agisse de prix – « prix eco-reportage », « prix montagne »…, soutien aux familles des journalistes otages, voyages à Bruxelles, tutorat de journalistes auprès des lycéens, cercle des Journalistes-Auteurs,
soutien pratique aux journalistes haïtiens et maliens, relations avec les journalistes du monde entier…
• Enfin, l’UCP2F soutient ses membres directement en cas de difficultés. Par ailleurs, l’Union travaille au développement d’un réseau de solidarité.

Le site internet de l’UCP2F